L'alimentation des veaux après la naissance

Comme tous les mammifères, la production de lait chez la vache se déclenche dès la naissance de son petit veau.

Dans l’élevage laitier, le lait produit est collecté pour la consommation humaine.

Après la naissance, les veaux boivent le colostrum, le premier lait riche en anticorps maternel. Une fois dans l’atelier spécialisé, les veaux sont alimentés grâce à des distributeurs automatiques de lait ou dans des seaux de lait.


Les veaux sont nourris avec un mélange de poudre de lait, de produits laitiers, de matière grasse et de compléments nutritionnels dilué dans de l’eau chaude. A cette alimentation, l’éleveur rajoute petit à petit des céréales et d’autres fourrages pendant la durée de l’élevage entre 4 et 5 mois.


Dans l’élevage allaitant, les veaux issus de vaches allaitantes boivent aussi le colostrum maternel puis tètent leur mère jusqu’au sevrage (5-6mois voir 8mois).


Ces veaux représentent 10% de la production de viande de veau de boucherie par an.


Les veaux dits « veaux sous la mère » boivent du lait maternel 2 fois par jour. La quantité de lait maternel (mère issue de race à viande) reste inférieure aux besoins du petit veau.


Cependant, l’éleveur intègre à son troupeau des vaches de races mixtes (avec une lactation plus abondante). Appelées « Tantes » en complément de leur mère.


Pour l’évolution du système digestif des veaux, le foin et d’autres fourrages sont proposés en petite quantité à tous les veaux (issus de vaches laitières ou de race à viande).

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout